Échéances électorales : « L’Adéma se prépare »

0
67

Respectant une tradition, l’Adéma-PASJ a présenté ses meilleurs vœux de 2023 à la presse le samedi 21 janvier. C’était au cours d’une cérémonie tenue à son siège national et présidée par le président du parti. Dans son adresse, le Pr. Marimantia Diarra a déclaré que le parti se prépare aux prochaines échéances électorales et a insisté sur le respect des calendriers.

Comme tout autre observateur, le premier responsable de l’Adéma a rappelé que l’année qui vient de s’achever a été éprouvante pour le pays à la fois sur le plan sécuritaire et socio-économique. Malgré les soubresauts, il en a appelé à l’esprit patriotique de tout un chacun pour une union sacrée autour du Mali à l’entame de cette nouvelle année qu’il souhaite pacifique et prospère. « Les difficultés auxquelles nous avons été confrontés devraient nous amener à être davantage plus soudés », a-t-il dit.

En ce qui concerne la vie du parti au cours de l’année 2022, le président Diarra a indiqué qu’elle aura été principalement marquée par la publication de son bilan de la gestion de l’Etat entre 1992 et 2002, la célébration du 31e anniversaire de l’avènement de la démocratie dans notre pays. A ses dires, la sérénité de la tenue de ces activités ainsi que la densité des contributions ont redonné espoir aux militants et sympathisants. Aussi, le président s’est félicité de la mise en œuvre progressive et correcte des résolutions issues du 6e Congrès ordinaire du parti.

Evoquant la question sécuritaire indispensable à tout développement, Marimantia Diarra a condamné les actes de barbarie et terroristes perpétrés contre le pays. Pour les contrer, il a salué les efforts jusque-là déployés par les autorités de la Transition en vue de ramener la paix et créer des conditions propices à la tenue des différentes échéances électorales qui se profilent.

A cette année 2023 qualifiée de décisive, l’Adéma dit se préparer et avoir déjà entamé de profondes réflexions pour faire face aux échéances dans le cadre d’une « grande plateforme politique et électorale ». A cet effet, le président du parti a invité les plus hautes autorités du pays à accentuer la lutte pour la restauration rapide de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du pays. Cela, afin que les élections puissent se tenir dans de bonnes conditions et aux dates indiquées.

A Cissouma

Source : Mali Tribune

Source: mali-web