Lavrov et Diop sur des longueurs d’onde différentes

0
77

Qui des ministres russe et malien des Affaires Étrangères dit la vérité ou ment à propos de Wagner. La problématique de cette société de défense privée revient en boucle à chaque conférence de presse séparée des deux hommes.

Et pour la première fois que Sergei Lavrov et Abdoulaye Diop animaient ensemble un point de presse, c’était à Moscou où le ministre malien des Affaires Étrangères s’était récemment rendu dans le cadre d’une redynamisation des relations entre les deux pays. Abordant le sujet de Wagner et la plausibilité de son arrivée au Mali, Monsieur Diop a choisi de botter en touche en soutenant devant les médias internationaux qu’aucune démarche n’a encore été entreprise dans ce sens, en dehors des supputations. Or les mêmes médias internationaux avaient été auparavant les témoins d’une intervention précédente de son homologue russe en marge de la dernière assemblée générale des Nations Unies. Sergei Lavrov, il s’agit de lui, avait clairement affirmé la prise de langue entre les autorités maliennes et la société privée de son pays, en expliquant cette option par l’inexorable avancée djihadiste au Mali ajoutée à la décision de l’armée française de reconsidérer ses effectifs et sa présence dans le Sahel.

Aliou Boubacar Diallo : Une sérénité à toute épreuve

Dans une parution d’un journal de la place, l’homme, un lien a été établi entre l’homme d’affaires malien, Alou Boubacar Diallo, et un sordide trafic d’or vénézuélien. Les informations y afférentes proviennent notamment du site d’informations capital.fr, qui a mis en ligne, le 05 Mars 2021, le même contenu d’un article publié au Mali cette fois en y associant le nom d’Aliou Boubacar Diallo, qui soutient n’avoir rien à y voir. «Aliou Diallo n’était ni président du Mali, ni Directeur de l’aéroport Bamako-Senou à l’époque des faits, comme cela apparaît dans le journal », a ainsi indiqué sa cellule de communication, en exprimant son étonnement et son indignation devant la malveillance qui semble entourer l’évocation du nom du candidat à la présidentielle de 2012.  «Ces articles n’ont d’autres desseins que de salir l’image de Aliou Boubacar Diallo, seul homme politique qui n’a jamais été impliqué dans les détournements de deniers publics Malien», martèle le communiqué déposé à notre rédaction, en relevant une publication à contre-courant des préoccupations et attentes d’un public malien plutôt intéressé par la lutte contre la corruption et la traque des pilleurs de leurs maigres ressources, aux dépens de la construction d’écoles, de centres de santé, de routes, d’infrastructures hydrauliques et énergétiques, etc. Autant de domaines dans lesquels Aliou Boubacar Diallo s’est illustré avec la réalisation de forages, d’infrastructures et équipements sanitaires sur fond propre, indique le communiqué. Et d’ajouter que la sérénité de l’homme politique n’en est guère affectée au point d’arrêter de se dédier à son pays et aux besoins de ses concitoyens.
Il termine par un appel à la vigilance et à la mobilisation aux militants et sympathisants de l’ADP-Maliba ainsi qu’aux nombreux soutiens de ses actions, afin qu’ils continuent le travail de terrain et de partage de la vision de leur mentor avec les Maliens.

La Rédaction

Source: Journal Le Témoin- Mali

http://mali-web.org/crise-malienne/lavrov-et-diop-sur-des-longueurs-donde-differentes2021-11-24T20:11:34+00:00MaliwebCrise malienne

Qui des ministres russe et malien des Affaires Étrangères dit la vérité ou ment à propos de Wagner. La problématique de cette société de défense privée revient en boucle à chaque conférence de presse séparée des deux hommes.
Et pour la première fois que Sergei Lavrov et Abdoulaye Diop animaient…

Maliweb
[email protected]AdministratorMaliweb

Source: mali-web