Le Lycée public de Bourem baptisé au nom de Aïchata Alassane Cissé

0
67

C’est désormais officiel, le Lycée public de Bourem porte le nom de Mme Aichata Alassane Cissé dite Chato, ancienne députée, membre du Conseil national de Transition (CNT) et du Parlement panafricain (PAP). Le Lycée Aïchata Alassane Cissé de Bourem (LAAC-B) est un édifice qui gît sur 5 hectares, avec 11 salles de classe pour 346 pensionnaires dont la moitié se trouve être des filles.

 

«Nous, forces vives de Bourem, apportons notre soutien indéfectible à la décision de l’autorité intérimaire du cercle de Bourem et affirmons devant l’opinion nationale et internationale en toute souveraineté de baptiser le lycée public de Bourem au nom de Aissata Alassane Cissé dite Chato », peut-on lire dans le procès-verbal dressé à cet effet et signé par des représentants des communautés, des organisations de la société civile et des autorités locales, selon la cellule de communication de Chato. Cette Cellule précise que les forces vives du cercle de Bourem ont voulu, par ce matin du 11 janvier 2023, jour anniversaire des rencontres inter communautaires de Bourem, jour de paix et de réconciliation, immortaliser le lycée public de Bourem au nom de l’Honorable Aïchata Cissé dite Chato. La même cellule de communication informe l’opinion publique que c’est un édifice qui gît sur 5 hectares, avec 11 salles de classe pour 346 pensionnaires dont la moitié se trouve être des filles. Cette cellule de communication a fait savoir que la tenue des journées de reconnaissance et de distinction à l’Honorable Aïchata Alassane Cissé dite Chato à Bourem, les 11,12 et 13 janvier a servi de levier aux forces vives du cercle de magnifier leur représentante au sein du Conseil National de Transition par le baptême du Lycée à son nom. Selon le président de la communication Chato Baakey, le Journaliste-Réalisateur, Alpha Maïga, la décision a été prise lors d’une Assemblée Générale des forces vives du cercle, tenue le 9 janvier au domicile du chef de village. « Autre distinction décernée à l’ambassadrice des Arts de la mode et de la Culture, Aichata Alassane Cissé dite Chato, à l’occasion des journées de reconnaissance à Bourem, c’est la remise du SABRE et un Cheval à elle, dans le village de Ouani.

Une distinction rarement offerte à une femme dans le milieu traditionnel du nord du Mali. Il faut souligner que ces journées de reconnaissance et de distinction à l’honorable Aïchata Alassane Cissé dite Chato sont parrainées par le président du CNT Malick Diaw et co-présidées par le ministre de la culture et celui de la réconciliation nationale », indique le Président de la communication Chato Baakey.

  1. Sogodogo

Source: Le Républicain- Mali

Source: mali-web