Tunisie-Appel de Saied au secrétaire d’État américain : le PDL condamne les propos fallacieux

0
65




Le Parti Destourien Libre a dénoncé « le communiqué de la Présidence de la République, publié sur sa page officielle, qui comprend le récit de l’institution présidentielle sur les inexactitudes formulées par Kais Saied au cours de son entretien téléphonique avec le secrétaire d’État américain ».

Il « déplore également l’absence de sanction des auteurs de violences, considérés à ce jour comme un danger imminent ».

Indiquant que cette impunité a encouragé sa récidive dans la rue après le 25 juillet 2021, par ceux qui se présentent comme des partisans du chef de l’autorité en place, qui demeure aussi impuni à ce jour.

Il a condamné « le grand sophisme formulé dans le communiqué, en déclarant la non-suspension de la Constitution, et que la seule mesure prise est le gel des députés et des compétences parlementaires jusqu’à ce que le danger soit levé ».

Or, le décret présidentiel n° 117 du Le 22 septembre 2021 n’a pas gelé les représentants, mais a plutôt suspendu les compétences de l’ARP et levé l’immunité des députés et les a privés de leurs allocations parlementaires.

Le PDL a «également a accusé le chef de l’autorité en place d’avoir porté atteint à l’image de la Tunisie et de son peuple lors des entretiens diplomatiques, préférant dévoiler les caractéristiques de la feuille de route qu’il entend mettre en œuvre à l’occasion de ses entretiens avec les représentants des pays amis, suivant l’approche de la justification afin d’obtenir leur soutien pour continuer à gouverner seul, au lieu de révéler et d’être franc avec les citoyens dans les cadres institutionnels de l’État. “

Affirmant qu’il n’est plus question d’effectuer des réformes fondamentales dans divers domaines à la lumière des mesures exceptionnelles.

Réitérant l’appel à la nécessité de se concentrer sur l’assainissement du climat électoral, la réduction de la corruption politique, l’accélération de la dissolution du Parlement et l’organisation des élections qui produisent des institutions stables capables de promulguer une législation permanente et efficace pour résoudre les problèmes de base accumulés.




Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!





Source: tunisienumerique